Tu dresses ou tu sautes ?

Les temps changent ...

Les temps changent …

J’aime bien regarder l’émission Mastertips sur Equidia pour voir quelles approches ont les différents intervenants, dans les trois disciplines. J’aime les cours de Jean-Luc Force, toujours axés sur le fonctionnement du couple, sur le cheval, en douceur mais très précis. Bien qu’il intervienne en complet, les notions d’équilibre et de rectitude sont valables pour tous.  J’aime Serge Cornut qui met en lumière les exigences de la compétition de dressage en parlant de la locomotion du cheval et de la décontraction du cavalier.

Bref, j’aime regarder des cours de grands professionnels, ils nous rappellent les fondamentaux, qu’on essaie d’appliquer chaque jour.

L’autre soir, le thème était « maîtriser l’abord de l’obstacle ». Par Toutatis, voilà donc un thème qui me tient à cœur en cette période trouble de ma vie équestre.  Car je dois me confesser ici, j’ai perdu confiance et voilà ce qui se passe dans ma tête devant la barre :

C’est donc avec l’espoir de Scratch face à une noisette coincée dans la glace que je regarde avec attention l’émission. Les replays sont maintenant payants, je me concentre à fond : n’en perdons pas une miette. Je me doute qu’ils vont nous parler du bon galop, de l’équilibre et du tracé, mais j’ai espoir que cela fasse office de thérapie.

L’émission commence et dès les premières secondes je sens le doute venir percuter l’autoroute de ma bonne volonté.

« MARC BOBLET va nous expliquer comment maîtriser l’amplitude au galop »

On nous livre dès lors la séquence suivante :

Marc (à force d’en parler je me permet une petite familiarité)  fait travailler une jeune fille avec une jument qui arrive à se gratter le poitrail avec les dents en galopant. Il lui demande d’allonger et de raccourcir le galop. Un classique. Rien sur la reprise en équilibre, sur la cohérence des aides pour faire revenir un cheval sur les hanches sans bagarre. Pourtant cet exercice « d’accordéon », finit souvent en live hystérique à la Yvette Horner pour beaucoup d’entre nous. Je reste sur ma faim.

S’ensuit un travail sur l’obstacle avec J. M Bonneau sur la rectitude et le tournant au barrage, puis J.L. Force fait travailler sur les combinaisons de cross.

Mais je reste bloquée sur l’intervention de Marc Boblet qui nous présente une jument totalement enfermée, travaillée en vue de la compétition de dressage, sans aucun détail pratique qui aiderait le « cavalier lambda d’obstacle » à améliorer le galop et sans jamais mentionner qu’une pareille attitude de l’encolure peut engendrer un abonnement mensuel au tandem : véto/osthéo (on vous aime bien hein, mais moins mieux on vous voit mieux on se porte et l’equidusbientravaillus aussi)

Que vient faire Marc dans cette thématique « abord de l’obstacle »  ? J’ai l’impression que la direction qu’a pris le dressage actuel n’est plus trop compatible avec des exercices de travail sur le plat en vue d’améliorer les qualités physiques et le « dressage » d’un cheval qui devra sauter. Les variations d’amplitudes sont très importantes en obstacle, mais j’aurai bien aimé voir la bête présentée dans cette attitude aller sauter une barre. Si déjà à la détente vous avez 3 kilos dans chaque main, qu’en sera-t-il après le numéro 10 ? Faut-il demander au Papa Noël un abonnement à la salle de sport ?

Bref je ne sais pas si Equidia manquait d’intervenant ou d’inspiration pour « l’abord de l’obstacle », peut-être que dans l’équitation aussi, montrer des « stars » prendra la place de la juste réflexion. Pour ma part je préfère finalement prendre un abonnement à la bibliothèque…

 

Publicités

Publié le 11 décembre 2014, dans Réflexions, Uncategorized, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. 15 Commentaires.

  1. Je t’attendais au tournant dans cet article à partir du moment ou j’ai lu « Master Tips ».
    J’ai récemment zappé sur la chaîne au cas ou il y aurait quelque chose d’intéressant. Je ne saurais dire si j’ai vu le même épisode que toi mais j’ai été choquée par la même chose ! Finalement j’ai éteins la télé en vociférant après cette immense bande d’incompétents de cautionner les inepties du dressage moderne allemand.
    Je suis soulagée que ça ait marqué d’autres personnes que moi.

  2. Je ne regardes pas équidia; pas le temps. Je comprend ta frustration mais je suis surprise de ne pas trouver dans ta réflexion cette pointe d’humour à laquelle tu nous avais habitués…
    Où sont les habituels; « perspicacitus », « rictus ». Serais-tu en mode « malus humanus »?

    Rendez-nous notre equus stupidus!!!

    VITE. URGENT!!!

    • Je vais te dire la vérité : j’ai perdu mon humour la dernière fois où j’ai corrigé les copies de mes élèves……Ô désespoir !
      Mais bientôt j’arrête les cours pour me concentrer sur le blog et un site…et donc tout devrait rentrer dans l’ordre !

  3. J’avais déjà mis un commentaire hier mais visiblement mon ordinatorus ultramarchapastus n’a rien voulu savoir…
    En gros je disais que j’avais été choquée par la même chose que toi en regardant les Master Tips. Je me suis aussitôt indignée en zappant dans un grommellement de mécontentement après cette chaîne qui est censée donner l’exemple et qui à la place prône l’équitation moderne allemande…
    Bref nous voilà ultramécontentus !

    • Ah ! ah ! Oui c’est un peu ça..ils mélangent un peu les torchons et les serviettes alors que d’habitude c’est plutôt bien fait. Ça aurait nul depuis le début bah on aurait pas été déçus !

  4. Ben ouais depuis que c’est Boblet, la partie « dressage » de mastertips est naze…
    tout d’abord parce que ce qu’on y voit hérisse le poil compte tenu de l’enfermement des chevaux.
    Au passage, ce n’est pas la méthode allemande mais hollandaise: les allemands prônent une équitation entre les aides diagonales, rêne extérieure /jambe intérieure qui est assez juste hormis les lève papattes réclamés par les juges… Les hollandais eux par contre c’est les jambes derrières et on canalise l’impulsion devant, quitte à enrouler.
    La fédé allemande a d’ailleurs levé les bouclier quand le roi de la rollkur hollandaise est venu entrainer totilas en allemagne (pauvre canasson d’ailleurs).

    C’est une méthode préjudiciable à tous les canassons et encore peut être effectivement davantage aux chevaux de saut…
    les hollandais utilisent ces méthodes avec des races de chevaux de dressage qui ont un gros moteur et un équilibre très montant, ils peuvent se permettre d’enfermer les chevaux sans gêner la propulsion.
    Ceci dit il suffit de regarder n’importe quelle compétition pour constater que les piaffers sont pourraves, les passages pas transcendants, les pirouettes pas gégènes…
    pourquoi? ces chevaux ont une forte propulsion, lèvent haut les papattes mais ne sont plus capables de s’asseoir or, l’engagement est aussi important que le désengagement.
    NB: il suffit de regarder par ex le piaffer de Riwiera qui s’entable devant, le nez loin loin loin… ceci dit la cavalière ne travaille pas en rollkur du tout mais admet ne jamais travailler le reculer… CQFD 🙂

    Chez nos bon gros selles français, beaucoup de force dans les fesses mais pas cette propulsion montante donc si on les enferme, plus de propulsion, moteur coupé… c’est pour ça qu’en équitation classique, avant de travailler le mouvement en avant qu’il faudrait sur les carrés de dressage, on travaille à asseoir le cheval, l’équilibrer pour lui donner cette force propulsive… on notera que les sf du cadre noir, travaillés classiquement n’ont rien à envier aux allemands qu’on voit en concours…
    Bref, montrer Boblet comme un exemple à suivre pour les cavaliers de saut équivaut à aller sur un tour sans gasoil.

    Ensuite, Boblet dans mastertips c’est pas intéressant parce qu’il explique rien… effectivement ça se résume à voilà voilà, allonger/reprendre… alors oui c’est bien mais effectivement, comment on fait? à quoi faire attention? quelles sont les erreurs courantes? après avoir zappé on saura toujours pas.
    je pense que le pb de fond doit être que les programmes sont conçus par des gens qui techniquement doivent pas être terribles.
    rendez nous Serge Cornut!
    ps: moi des trucs pour améliorer le galop j’en ai plein 😉

  5. la réponse en mp sur FB 😉

  6. Top cet article!
    Je suis fan!^^
    Finalement où est le vrai?! C’est difficile de savoir avec tous ces professionnels qui se contre-disent, qui utilisent des méthodes toujours plus dures. Je suis cavalière de dressage amateur, et pourtant je préfère largement regarder le travail sur le plat de Michel Robert que celui de Marc Boblet! CDI à Equita cette année: ça pique les yeux tous ces chevaux enfermés, j’en avais pitié. L’athlète heureux dans tout ça?! Et puis comme vous l’avez si bien dit dans un précédent article, sur les forum tout le monde y va de sa manière de placer un cheval sans finalement prendre en compte le principal intéressé: le cheval. D’un cheval à l’autre, c’est tellement aléatoire. On ne ressent plus les chevaux, on ne les regarde plus, on veut aller vite. Le plus vite possible pour se pavaner en concours avec son grand et beau cheval bien propre!
    Et pourtant je ne suis qu’une simple petite cavalière insignifiante parmi tant d’autres, qui essayent de voir le mieux pour ses chevaux( bon on me remarque en concours, un camargue parmi les kwpn, ça fait tâche!^^).
    Je me balade un peu sur les blogs, je suis tombée sur le blog d’une cavalière française d’un niveau relativement « correct », soit-disant experte en locomotion, qui me soutenait qu’Isabelle Werth, Adeline Cornelissen et toute la joyeuse compagnie montaient leurs chevaux bas et ronds, dans la douceur et la délicatesse!LOLILOL. Si même les professionnels et les juges cautionnent ce genres de choses, où allons nous? J’ai comme l’impression que nous avons régressé en Equitation malgré les énormes moyens actuels pour mieux comprendre le cheval.
    Bon j’avoue, je n’ai pas vraiment regarder cette émission mais rien que cet article, ça ne donne pas envie.^^

    Bonne continuation! En tout c’est un super blog!

  7. toujours plus « payant » de mettre des stars en valeur (tout domaine confondu) que des personnes compétentes… c’est pas nouveau et sans doute malheureusement pas près de changer.
    vive notre belle société, qui nous permet au moins de nous exprimer.
    ps : je suis contente de pas regarder la tv, mais regarder mes chevaux au pré évoluer et mon vieux de 32 ans se remuscler en suivant les autres 😉
    ça c’est la vie !
    bien sûr il ira pas faire grand prix de cso dimanche prochain… mais il a une fin de vie plus qu’honorable pour un poons de concours !!

    Et puis franchement je me sens moins seule quand je vois la (super) vidéo du chat sur l’abord de l’obstacle. Merci d’avouer aussi cette faiblesse 😉

  8. Merci pour cet article, je suis tellement d’accord avec tes propos !

    Limite je préfère « Sophie et compagnie » à Mastertips, même si c’est destiné à un public plus jeune, les rubriques d’Alexandre Astier sont plutôt claires, bien expliquées et donnent parfois des idées d’exercices.

    Pour Mastertips et notamment la rubrique de boblet, je pense que Miranda dans les commentaires a un peu tout dit !!

    (et la vidéo du chat est juste magique, au passage ^^)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :