Toi et moi ensemble rien ne nous ressemble..

Le rêve

Le rêve

Le cavalier qui s’initie en club met en général 2 ou 3 séances pour avoir un « chouchou ». Souvent il lui invente une vie, et met quelques années parfois avant de se rendre compte que le poney vit en dehors de son heure hebdomadaire de monte.

Combien de fois j’ai entendu des ados en club dire « Princesse elle écoute que moi » « Prince il me fait des bisous si je tombe parce qu’il est désolé »…Grande sentimentale que je suis je laissais ces jeunes à leurs rêves de Grand Galop  m’empressais de leur expliquer qu’avec leur galop 2 ils avaient pas encore révolutionné l’équitation et que Prince l’autre jour a failli la décapiter mais elle avait la tête dans le sable donc elle a rien vu. On retrouve ces mêmes jeunes filles en train de jeter des cailloux sur le cheval d’un collègue parce qu’il galopait à fond et que c’est trop beau.

Oh la méchante!

Oui

C’est très bien de rêver.. moi aussi à 10 ans je voulais un PSA, je les trouvais trop beau, j’ai par la suite changé d’avis heureusement ;)(dédicace à une cavalière d’endurance qui j’espère se reconnaîtra..) et je croyais aussi avoir dressé Dictée (nom véridique).

Mais il faut aussi savoir évoluer vers la connaissance de l’animal, ne pas faire d’anthropomorphisme, c’est à dire LE RESPECTER.

Mais ces notions là les moniteurs ont du mal à pouvoir les inculquer. Les gens paient pour monter, pas pour connaitre l’animal qui a la gentillesse de les porter.. Et puis il y a eu cet enseignement ne tenant pas compte de l’animal pendant longtemps, qui se dirige maintenant vers le contraire: on demande à des galops 2 de trotter à pieds à côté de leur monture (programme officiel). J’attend de voir les enfant de 8 ans courir à côté de leur shetland, ça promet d’être cocasse.

Mais certains cavaliers ont de plus en plus soif de naturel, de relationnel…même s’ils sont aussi la proie de charlatans qui leur promettent une relation transcendantale avec leur equidus, mais sans améliorer leur équitation. Parfois ils se retrouvent à ne plus pouvoir s’approcher de leur cheval, ce dernier ayant profité des trop grandes largesses qui lui ont été octroyées.

Attention donc à ne pas se laisser aveugler, savoir jongler entre l’amour qu’on leur porte et la distance nécessaire pour avoir une relation saine.

Se rappeler aussi que celui qui a appris le plus de chose à l’autre ce n’est certainement pas vous!

 

Signé une grosse jalouse de ceux qui ont une « super relation » avec leurs chevaux, parce que son equidus est un vrai stupidis, mais ça c’est peut être elle qui le lui a appris…

 

 

Publicités

Publié le 4 décembre 2013, dans Réflexions. Bookmarquez ce permalien. 11 Commentaires.

  1. Vous faites bien de laisser les gosses rêver. Ce serait quoi la vie d’un gosse sans rêve? Effectivement, leur « chouchou d’amour » va de lui même les ramener à la réalité. Ou pas…Les chevaux de club sont maintenant tellement « sage » qu’il ne s’y passe pas grand chose d’extra-ordinaire. Ils « connaissent le métier », supporte tout et n’importe quoi de nos bambins.
    Nos chers petits s’imaginent grands dresseurs. Nous les voyons taper tant qu’ils peuvent du pied, avec la cravache tirer sur les rênes comme sur la corde d’un bateau qu’on amarre, crier après le poney parce que bien sur c’est lui qui « n’écoute rien ». Et le poney, placide, il en a vu d’autres!! Même des plus argneux. Donc il bronche pas. On a l’impression d’une marionette qui s’agite sur un cheval de bois. SI, SI….
    Finis les clubs où même les poneys avaient un « sale caractère » qu’il vallait mieux connaître et respecter sous peine de faire plus de vol planer que de l’équitation. Et évolution des moeurs (et des règlements aussi) finis les monos qui vous pourrissent l’existence parce que vous avez tirer sur la rêne au lieu de simplement l’actionner! Maintenant, on laisse le temps faire son oeuvre. Quand au bout de 10 ans d’équitation vous vous prenez encore des gamelles, des refus… Vous savez que vous n’êtes pas LE CAVALIER. Celui que tout le monde admire. Vous vous contentez des quelques modestes résultats obtenus ici et là.

    Le cheval toujours aussi « compatissant ( et oui on reste entropomorphiste!) continue de vous faire rêver..

    Et heureusement. Car certains rêves se réalisent. Moi par exemple, je me suis acheté mon étalon noir. Avec une énergie à tout casser. J’ai « dompter » ma bête (je l’ai débourrer ou mieux: éduquer).Bien sur je sais qu’il est très « stupidis »; il parle même pas (quoi que…j’arrive à le comprendre LOL), je suis obligé de lui faire faire 50 fois la même chose pour qu’il aprenne (mais il apprend vite)! le matin, il hénnt quand il me voit parce qu’il me reconnait ( il sait que c’est l »heure de la gamelle), après le travail il réclame le câlin ( surtout que je vais lui enlever ce machin sur la tête qui l’empêche de faire ce qu’il veut)…..

    Finalement, moi aussi, je suis rester une sale gosse plein de rêves. Et c’est très bien comme ça

    • C’est tout à fait ça! Rien à redire…
      (sauf que des monos qui ne laissent pas un élève malmener un poney sous prétexte d’être débutant, il en reste, j’en fait partie..mais le public recherche un « loisir », payer pour du plaisir immédiat et surtout sans contrainte)
      Mon equidus se joint à moi pour saluer votre Etalon Noir, j’espère qu’il vous ferra rêver longtemps!

  2. Comment ça « j’ai par la suite changé d’avis heureusement »… ? Rogntudju!!

  3. Avoir une superbe relation avec son cheval, qui n’en reverrait pas? Mais faut être honnête, le cheval en liberté il a pas besoin de nous, là si il fait des efforts, c’est parce qu’on est là main qui le nourrit! 😉

    N’empêche, je suis contente que les galops se tournent un peu plus vers une relation avec son cheval, qu’une performance en compétition!

    • La compétition ne doit pas se restreindre à utiliser le cheval c’est sûr…on peut très bien faire de la compet et avoir une bonne relation avec son cheval. Et ne pas faire de compet c’est pas un gage de médiocrité non plus ! Mais croire que parce que qu’on ne fait que des jeux de cirque avec son cheval est le facteur ultime de la belle relation n’est pas non plus pour moi une vérité absolue…

  4. Article très intéressant et je trouve très bien de laisser les gamins à leurs rêves. qui n’a jamais eu son chouchou d’amour au club? mon « chouchou » je ne le monte plus qu’en balade au pas et si je sais que lui s’en fiche de moi, de nos CSO et randonnées et de la chute qu’il m’a offerte, je suis toujours aussi contente de le voir, de connaître ses petites manies, ses friandises préférées et ses endroits à gratouilles favoris! Parce qu’il a été mon chouchou des années durant et un très bon maître d’école j’adore ce cheval!
    Et j’apprécie le fait que petite on m’ait laissé rêver ;). Si j’avais les moyens j’offrirai une chouette retraite à ce petit Camargue ( mais je m’inquiète pas pour lui, les chevaux du CE sont toujours bien placés)!
    Et pourtant, ce n’était pas lui le cheval qui venait vers moi au galop en hennissant, c’était juste un retraité à côté de mon école. et je sais que celui-là aussi m’a déjà oubliée!

    Mais toi qui est mono, dis moi, avec les nouveaux programmes, les Galops passés avant sont-ils valides?

  5. Je me retrouve tellement dans cet article, durant mes jeunes années (dit celle qui passe à peine la vingtaine), ça mettrait la larme à l’oeil !

    Et la dernière phrase, c’est encore moi en ce moment avec ma DP: je me rêve en pro « d’éthologie », avec un cheval qui ferait des cessions juste quand j’agite un doigt et qui viendrait me rejoindre au pré au grand galop… Mais j’ai juste un gros pépère placide qui reste planté au milieu de la carrière quand je le lache et qui consent à faire une jambette à pied SI j’ai 2 ou 3 bonbons (minimum) haha.

    • Merci de partager ce sentiment de se sentir un peu seul au monde face à son cheval… J’aime surtout quand tu pars hyper motivée pour faire tel truc, que t’as lu pleins de livres qui te donnent des idées, bref tu arrives confiant pour changer le monde (enfin ton monde équestre)..et là paf, rien ! Ou un tout pitit progrès… le pire c’est quand y a du monde qui te regarde !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :