Archives Mensuelles: novembre 2013

Faites votre argile pour votre cheval!

L'argile se pose sous les bandes,protégées par du papier cellophane ou journal.

L’argile se pose sous les bandes,protégées par du papier cellophane ou journal.

On connait les vertus de l’argile en cataplasme  et on en utilise souvent pour soulager les chevaux après l’effort  ou traiter (effet astringent, anti-engorgement) sous des bandes de repos.

Vous pouvez l’acheter toute prête mais aussi la faire vous même (plus économique et vous pouvez mettre exactement ce que vous voulez dedans). Mais voilà souvent mélangée à l’eau seule elle sèche très vite. Voici donc une petite astuce: la glycérine! Elle permet de la garder humide et « onctueuse ».

Recette de base:

Argile verte (on peut la trouver en cailloux pour les grosses quantités, il faut la mettre à ramollir dans l’eau) ou blanche (Kaolin)

Eau

Glycérine (achetée en pharmacie)

Une fois l’argile humidifiée, vous faites une pâte avec l’eau et la glycérine (à peu près 1/3 de glycérine, mais voyez quelle consistance vous voulez obtenir) Moi j’utilise un robot ménager (ou mixer plongeant) pour bien homogénéiser la préparation. La glycérine rendra la préparation onctueuse et humide plus longtemps. La glycérine est un émollient.

Maintenant qu’on a la base on peut rajouter des huiles essentielles. Attention les huiles essentielles sont à manier avec précaution, les principes actifs sont puissants et il faut toujours faire un test sur une petite partie avant application sur les membres du cheval.

Pour une action anti-inflammatoire et antirhumatismale: l’HE de Gaultherie

Pour rafraichir et décongestionner: HE de menthe poivrée

On peut combiner plusieurs HE ensemble (camomille, eucalyptus..) mais attention à ne pas en mettre trop: 1% ça suffit (1 goutte = 0.05ml ou pour simplifier EN GROS: 1ml=30 gouttes=1g*). Et toujours tester avant sur une petite partie de l’animal (pas les yeux hein!!! ni la bouche…)

On peut aussi introduire de la teinture mère d’arnica (traitement externe des hématomes, contusions) à la préparation pour certains traitements mais attention elle peut engendrer des allergies et irriter la peau car elle contient de l’alcool. Le synthol peut aussi faire l’affaire.

Maintenant la question fatale: est ce que ça vaut le coup de faire sa tambouille? Les pots du commerce ne sont-ils pas aussi performants?

Les « + »

+ Si vous avez besoin d’argile ponctuellement, vous pouvez la préparer au fur et à mesure, les produits seront « frais » (la teinture mère d’arnica supporte mal la chaleur par exemple).

+ Les HE sont utiles pour nous aussi donc vous ne gâcherez pas celles que vous avez achetées et vous pouvez adapter vos recettes en fonction des besoins spécifiques de votre cheval.

+ Si vous avez besoin d’argile pour une longue période, c’est plus intéressant financièrement de la faire soi même.

Les « – »

– Si vous n’avez pas l’âme d’un cuisto/chimiste, l’effet tambouille ne sera pas vraiment séduisant.

– Pour une seule utilisation ponctuelle, si vous n’avez pas l’HE chez vous, l’achat des ingrédients coûtera plus cher qu’un pot du commerce.

 

Je rappelle que l’utilisation des Huiles essentielles n’est pas anodine, que l’argile n’est pas la solution miracle à tous les problèmes et qu’il faut toujours consulter son vétérinaire avant d’entreprendre tout traitement (parce que on peut toujours essayer de mettre de l’argile+arnica sur une fracture, les résultats seront peu probants…)

 

Voilà amusez vous bien! C’est super sympa de nettoyer la cuisine après..!

 

* les densités des HE ne sont pas toutes les mêmes, il s’agit donc là d’une simplification qui ne portera pas à conséquence pour cette recette et les quantités utilisées. Pour plus de renseignements sur les HE, demandez moi je vous enverrai des liens.

Publicités

Qu’est ce qu’un Equidus Stupidis?

Equidus Stupidis supporte tous les cavaliers..

Equidus Stupidis supporte tous les cavaliers..

La cohabitation humain/cheval est pleine de rebondissements et chaque jour on apprend des choses nouvelles. Mais pourquoi tant de fascination pour cet animal qui est capable de monter au plafond à la vue d’une poubelle (qui n’était pas là hier…)

Pourquoi voulons nous absolument monter dessus alors qu’il est clair que nous sommes loin de l’avoir cerné?

Equidus stupidis comme l’animal que l’on ne comprendra jamais vraiment, mais qui nous fascine et nous procure tant de sensations.

Equidus stupidis, ses surnoms sont multiples: boulet, morue, fainéant, il nous fait parfois dire: « Mais arrête!.. Oh stop!.. Mais tu le connais ce sous bassement!..Oui c’est un seau, ça mord pas! »

Toujours les mêmes phrases dans les écuries: « Il a encore eu peur du fond de la carrière! Il est un peu bête quand même…  »

« Il a eu peur du tuyau, de la porte, des poules, de son ombre…. » et à chaque fois le même constat: on essaie de comprendre, on essaie différentes méthodes. Il y a ceux qui utilisent des méthodes « éthologiques », ceux qui travaillent à pied, ceux qui y vont en force, ceux qui abdiquent…pour des résultats plus ou moins fructueux.

Equidus stupidis car il a fait un stop inexpliqué (comment ça j’ai mis la main?)

Equidus stupidis car il a rétivé (Bah en même temps pourquoi il essaierait pas de sortir par la porte?)

Equidus stupidis car il est rentré seul aux écuries (Le temps était idéal pour une belle balade pourtant)

Mais l’avantage de ce silencieux compagnon c’est qu’il peut endosser sans sourciller nos plus bas instincts anthropomorphiques. Quel bonheur de les faire penser, de leur donner des capacités qu’ils n’ont pas: « il a encore tenté un nouveau truc pour me dégager!! » « il a pas aimé la couleur de l’obstacle » « il m’a fait payé mes vacances loin de lui » (il a un calendrier dans son box?)

Ainsi nous avons la solution: nous nous trouvons des excuses, nous lui faisons vivre une deuxième existence à travers notre imaginaire (Mon champion, Morue, Bambi ) et nous pouvons ainsi nous décharger de nos erreurs: le stupidis c’est lui, pas nous! Nous nous projetons sur lui, on lui fait supporter nos rêves de randonnées jusqu’à nos rêves de gloire. On se projette sur lui.

Il supporte les ego surdimensionnés sans sourciller et les équipements cliquants avec broderies.

Il est aussi le partenaire idéal pour âme sensibles: « Lui et moi, nous formons un couple pour la vie », « Il ne me laissera pas tomber, lui au moins  » (a-t-il vraiment le choix en même temps…) Quel enfant n’a pas rêvé de nouer une relation exclusive avec son poney de club préféré, comme dans l’Etalon Noir (pour les vieux à partir de 30 ans) ou Grand Galop (pour les plus jeunes)?

L’equidus stupidis est donc un psychologue qui s’ignore.

Après tout, nous subvenons à ses besoins, et tant que le cavalier garde une distance intelligente avec cet anthropomorphisme (c’est à dire garder en tête que non le cheval ne passe pas sa nuit au box à fomenter des plans contre nous) et qu’il ne nuit pas aux fonctionnements naturels de l’animal, continuons de lui faire endosser nos désirs secrets, Equidus Stupidis est là pour ça!